Bibliographie du collectif

ALIZEE BERTHIER

Thèse de doctorat: Oiseaux urbains? Les conditions d’une cohabitation humains-animaux dans le Grand-Paris, soutenue en 2019 à Paris I Sorbonne.

Publication dans revue à comité de lecture

Berthier A., Clergeau P., Raymond R., 2017, « De la belle exotique à la belle invasive : Perceptions et appréciations de la Perruche à collier (Psittacula krameri) dans la métropole parisienne », Annales de Géographie, 716(4), p. 408‑434.

Participation à des actions de valorisation de la recherche

Berthier A., Capon M., Felter B., Paulet M., 2017 « De plumes et de poils : peut-on vivre avec les non humains dans nos territoires anthropisés ? », Festival International de Géographie de St-Dié des Vosges, Conférence débat interdisciplinaire « Territoires humains, mondes animaux », 01 octobre 2017.

Berthier A., Capon M., 2017, « Cohabiter avec les animaux en ville. Relations aux oiseaux et aux mammifères dans le Grand Paris. », Festival International de Géographie de St-Dié des Vosges, Conférence duo « Territoires humains, mondes animaux », 30 septembre 2017.

Berthier A., 2017, « Le temps comme facteur d’incertitudes : le cas des espèces exotiques envahissantes », Colloque LADYSS Les temps des territoires, Université Paris Nanterre, 9 mars 2017.

Berthier A., 2015, « Perception et appréciation de la Corneille noire dans la métropole parisienne : présentation des premiers résultats d’enquêtes », Mairie de Paris, Division Patrimoine Naturel de l’Agence d’Ecologie Urbaine, 26 novembre 2015.

Berthier A., Simon L., Raymond R. et Leroy O., 2014, « Analyse sociologique de l’impact de la Perruche à collier en région parisienne », in Clergeau P. (dir.), Rapport final 2014 des Recherches en sciences de l’écologie pour une meilleure maîtrise de la faune sauvage du parc de Sceaux, Lot 1 : l’invasion de l’espèce exotique, la Perruche à collier (Psittacula krameri), Conseil Général des Hauts-de- Seine et Museum National d’Histoire Naturelle, pp. 31-37.

SARAH BORTOLAMIOL

Publications dans revues et actes de colloque à comité de lecture

Bortolamiol S., Raymond R., Simon L. (2017). Territoires des hommes et territoires des animaux : éléments de réflexions pour une géographie animale. Annales de Géographie 716 : 387-407.

Bortolamiol S., Cohen M., Krief S. (2017). Territoires protégés, humains et chimpanzés. Une lisière fluctuante dans le temps et l’espace. Annales de Géographie 716 : 435-463.

Bortolamiol S., Cohen M., Jiguet F., Pennec F., Seguya A., Krief S. (2016). Chimpanzee non-avoidance of hyper-proximity to humans. Journal of Wildlife Management 80 (5): 924-934. Facteur d’impact : 1,611.

Pennec F., Krief S., Hladik A., Lubini Ayingweu C., Bortolamiol S., Bokika Ngawolo J., Narat V. (2016). Floristic and structural typology of bonobo habitats in a forest-savanna mosaic (Bolobo Territory, D.R.Congo). Plant Ecology and Evolution 149 (2): 199-215. Facteur d’impact : 1,197.

Cibot M., Bortolamiol S., Seguya A., Krief S. (2015). Chimpanzees facing a dangerous situation: A high-traffic asphalted road in the Sebitoli area of Kibale National Park, Uganda. American Journal of Primatology 77 (8): 890-900. Facteur d’impact : 2,136.

Bortolamiol S., Cohen M., Potts K., Rwaburindore P., Kasenene J., Seguya A., Pennec F., Viguaud Q., Krief S. (2014). Suitable habitats for endangered frugivorous mammals: small-scale comparison, regeneration forest and chimpanzee density in Kibale National Park, Uganda. PLoS ONE 9 (7): e102177. Facteur d’impact : 3,730.

Krief S., Cibot M., Bortolamiol S., Seguya A., Krief J.M., Masi S. (2014). Wild chimpanzees on the edge: nocturnal activities in cropland. PLoS ONE 9: e109925. Facteur d’impact : 3,730.

Krief S., Watts D., Mitani J., Krief J.M., Cibot M., Bortolamiol S., Seguya A., Couly G. (2014). Two cases of cleft lip and other congenital anomalies in wild chimpanzees living in Kibale National Park, Uganda. The Cleft Palate-Craniofacial Journal 52 (6): 743-750. Facteur d’impact : 1,238.

Bortolamiol S., Krief S., Jiguet F., Palibrk M., Rwaburindore P., Kasenene J., Seguya A., Cohen M. (2013). Spatial analysis of natural and anthropogenic factors influencing chimpanzee repartition in Sebitoli (Kibale National Park, Uganda). International Cartographic Conference proceedings, mis en ligne le 01/08/2013. URL: https://archive.org/stream/Proceedings_of_the_26th_International_Cartographic_Conference-2013_Dresden_Germany/364_proceeding#page/n0/mode/2up.

Krief S., Cibot M., Bortolamiol S., Lafosse S., Seguya A., Guillot J. (2013). Proximités géographiques et phylogénétiques entre les chimpanzés et les humains et conséquences sanitaires. Exemple du parc national de Kibale, Ouganda. Bulletin de l’Académie Vétérinaire de France, Tome 166 : 276-285. Facteur d’impact : 0,10.

Bortolamiol S., Krief S., Jiguet F., Palibrk M., Rwaburindore P., Kasenene J., Seguya A., Cohen M. (2013). Analyse spatiale des facteurs influençant la répartition des chimpanzés à Sebitoli, parc national de Kibale, Ouganda. Cartes et géomatique, revue du comité français de cartographie 217 : 21-36.

Bortolamiol S., Cohen M., Palibrk M., Krief S. (2012). La répartition des chimpanzés à Sebitoli (parc national de Kibale, Ouganda) : influence des facteurs naturels et anthropiques. Revue Francophone de Primatologie 4 (9), mis en ligne le 15/12/2012 URL : http://primatologie.revues.org/1103.

Contributions à des ouvrages collectifs

Chapman C., Valenta K., Bortolamiol S., Yao M. (accepté). Chimpanzee conservation: what we know, what we do not know, and ways forward. Dans: Hopper L., Ross S., éditeurs. Chimpanzees in context: a comparative perspective on chimpanzee behavior, cognition, conservation, and welfare. Chicago: University Press of Chicago.

Chapman C., Valenta K., Bortolamiol S. (2017). How variable is a primate`s world: Spatial and temporal variation in potential ecological drivers of behaviour. Dans: Kalbitzer U., Pavelka M., Jack K., éditeurs. Primate life history, sex roles, and adaptability: Essays in honour of Linda M. Fedigan. New York: Springer Press.

Cohen M., Bortolamiol S., Courault R. (sous presse). Un débat ancien, des questions nouvelles. Dans : Moriniaux V., direction. La nature, objet géographique. Neuilly-sur-Seine : Atlande.

Sengupta R., Chapman C., Sarkar D., Bortolamiol S. (2017). Automated extraction of movement rationales for building agent-based models: example of a red colobus monkey group. Dans: Perez et al., éditeurs. Agent-based models and complexity science in the age of geospatial big data. Cham (ZG): Advances in Geographic Information Science, Springer International Publishing AG.

Bortolamiol S., Cohen M., Krief S. (2012). Spatialité des interactions Hommes – Chimpanzés – Paysage à Sebitoli, parc national de Kibale (Ouganda). Dans : Deligny C., Favard M., Nègre J., Sibony-Malpertu Y., éditeurs. Spatialité. Paris : Travaux en Cours. URL : http://ufrlac.lac.univ-paris-diderot.fr/WD120AWP/WD120Awp.exe/CONNECT/ED131

Participation à des actions de valorisation de la recherche

Animations sur les Grands Singes, leurs habitats et leur conservation avec des scolaires au Festival International de Géographie (cinq créneaux de 1h15 ; 29 septembre – 1 octobre 2017, Saint-Dié-des-Vosges, France).

Interview radio sur Choq.CA (web radio de l’Université du Québec à Montréal, Canada) dans l’émission « L’œuf ou la poule » animée par C. Monat et D. Grapton (3 juillet 2017).

Animations sur les Grands Singes, leurs habitats et leur conservation avec des scolaires au Festival de l’Image (deux créneaux de 1h30 ; 7 – 9 octobre 2016, Saint-Valery-en-Caux, France).

Communication orale sur le thème des conflits humains – faune sauvage lors de la conférence « Ensemble, pour l’avenir des Grands Singes » organisée par S. et J.M. Krief, et animée par M. Vidard (12 décembre 2015, MNHN, Paris, France).

Interview radio sur France Inter dans l’émission « Le temps d’un Bivouac » animée par D. Fiévet (4 août 2015).

Conseillère scientifique pour l’exposition « Sur la piste des Grands Singes » inaugurée le 10 février 2015 au MNHN (Paris, 1000 m2, 14 mois) : création de cartes sur la répartition des différentes espèces de Grands Singes, la distribution des forêts tropicales et les aires protégées.

Krief S., Bortolamiol S., Cibot M., Narat V., Pennec F. (2015). Interface entre les hommes et les Grands Singes. Pour la Science : 84-90.

Communication orale sur le thème des missions de terrain à Sebitoli, parc national de Kibale en Ouganda lors d’une conférence thématique du MNHN organisée par S. et J.M. Krief (13 Avril 2015, MNHN, Paris, France).

 Organisation d’ateliers et préparation de posters pour la fête de la science en 2012 et en 2014 à l’Université Paris 7 et au MNHN (Paris, France)

Bortolamiol S., Krief S., Cohen M. (2012). Les interactions Hommes – Chimpanzés – Paysage à Sebitoli, parc national de Kibale, Ouganda. Poster pour le Festival International de Géographie (11 – 14 octobre 2012, Saint Dié des Vosges, France).


MARY CAPON

Godard V., Capon M., 2017. Interroger les bases de données géographiques pour mieux renseigner les territoires de cohabitation entre l’animal et l’humain, Annales de géographie, dossier « Territoire des hommes, territoire des animaux », Vol. 4, N. 716, 4, pp. 464-491.


DEBORAH COZ

Article dans une revue à comité de lecture

Coz, D. M., & Young, J. C., 2020. “Conflicts over wildlife conservation: Learning from the reintroduction of beavers in Scotland”. People and Nature. https://besjournals.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/pan3.10076

Participation à des actions de valorisation de la recherche

Coz, D., 2017. “Le Blaireau d’Europe, un «nuisible» invisible? Etude exploratoire dans la Vienne et dans l’Indre” Historiens et geographes, numéro spécial Territoires humains, mondes animaux (coordonné par F. Benhammou et P. Sierra) (439), 91-95.


MAIE GÉRARDOT

Participation à des actions de valorisation de la recherche
Gérardot, M., 2019. «Les chevaux et la Normandie, géographie d’une filière d’élevage», Géoconfluences, dossier les espaces ruraux et périurbains en France, populations, activités, mobilités.
Gérardot, M., 2017. « L’élevage de chevaux en France», in Benhammou F. et Sierra Ph. (dirs), Dossier Territoires humains, mondes animaux, Historiens et Géographes, n° 439, juillet – septembre 2017.
Gerardot, M., 2017. Conférence “Pourquoi faire une géographie du cheval en France ?”, Festival International de Géographie de Saint-Dié, 2017.

GUILLAUME MARCHAND:

Publications dans revues et actes de colloque à comité de lecture

Marchand, G., Sierra, Ph., Benhammou, F. 2020. « La géographie animale française et sa trajectoire dans l’appréhension des territoires plus-qu’humains » in Choné, A., Iribarren, I., Pelé M., Repussard, C., Sueur, C. (dir.) Les études animales sont-elles bonnes à penser? Repenser les sciences, reconfigurer les disciplines. Paris, L’harmattan, pp. 169-192

Marchand, G., Benhammou, F. et Coltro, F., 2019, « Geografias animais: perspectivas anglo-saxãs, francesas e brasileiras », Confins [En ligne], 38 | 2018, mis en ligne le 05 janvier 2019. URL : http://journals.openedition.org/confins/16008 ; DOI : 10.4000/confins.16008

Sierra Ph,  Marchand, G. et Benhammou F., 2019, « Repenser la nature sauvage avec la géographie animale », Bulletin de l’association de géographes français, 96-2 | 2019, 202-216.

Marchand, G., Kohler, F. Thierry, Ch., Léna, Ph., 2018. “Les ruraux français et leurs nuisibles. Une biodiversité ordinaire peinant à trouver sa place dans un référentiel anthropocentrique” in Luglia, R (dir), Sales bêtes! Mauvaises Herbes! “Nuisibles”, une notion en débat, Rennes, PUR, pp 311-326

Marchand, G., 2016. « Analyse de la dimension spatiale des conflits homme/faune sauvage dans la réserve de développement durable de la rivière Uatumã (Amazonas, Brésil) »,Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Environnement, Nature, Paysage, URL : http://cybergeo.revues.org/27807 ; DOI : 10.4000/cybergeo.27807

Kohler, F. ; Marchand, G. ; Léna, PH. ; Thierry, C. 2014. « Conditions socio-environnementales pour la réhabilitation de la biodiversité ordinaire : un exemple d’approche participative ». Cahiers des Amériques Latines, n°.72-73, pp. 85-106. Pour la version en ligne URL : http://cal.revues.org/2817

Costa, D.C. ; Marchand, G., 2014. « O programa de monitoramento da biodiversidade e do uso sustentável de recursos naturais –PROBUC – como alternativa de monitoramento comunitário amazônico ». REMOA, vol. 13, n°3 URL: http://cascavel.ufsm.br/revistas/ojs-2.2.2/index.php/remoa/article/view/13498 ; DOI: 10.5902/22361308

Marchand, G., 2014 . « Avaliação da gestão da fauna silvestre na comunidade de São João do Tupé (Manaus, Amazonas) por meio de um sistema de indicadores », Confins [En ligne], n°20 , mis en ligne le 07 mars 2014, consulté le 17 décembre 2014. URL : http://confins.revues.org/8829 ; DOI : 10.4000/confins.8829

Marchand, G., 2013. « Les conflits hommes/animaux sauvages sous le regard de la géographie : cadre territorial, perceptions et dimension spatiale ». Carnets de Géographes pour le numéro spécial « Où sont les animaux, pour une géographie humanimale ». 5, pp.1-14 URL: http://www.carnetsdegeographes.org/PDF/rech_05_04_Marchand.pdf

Marchand, G., 2012. « Nos voisines les bêtes : situation des conflits avec la faune sauvage dans une aire protégée de la périphérie de Manaus (Amazonas Brésil). Développement durable et territoire, [En ligne], Vol. 3, n°1, mai 2012, mis en ligne le 11 mai 2012, consulté le 29 novembre 2012. URL : http://developpementdurable.revues.org/9158 ; DOI:10.4000/developpementdurable.9158

Marchand, G., 2012 « Sanctuarisation de l’Amazonie et expérimentations du développement durable à l’épreuve de l’injustice environnementale ». In: David Blanchon, Jean Gardin, Sophie Moreau. (Org.). Justices et injustices environnementales. 1ed.Nanterre: Presses universitaires de Paris Ouest, 2012, v. 1, p. 171-193.

Marchand, G., 2009. « La connexion hamburger appliquée à l’Amazonie brésilienne. Décryptage de l’ « effet papillon » établi entre consumérisme carné et déboisement » Confins, n° 5, URL : http ://confins.revues.org/index5602.html;  DOI : 4000/confins.5602

Contributions à des ouvrages collectifs

Marchand, G. ; Gomes ; A.L.S ; Pereira, H.S.S ; Araújo, V.L.T, 2017. « É possível (re)conectar o público escolar do zoológico do Centro de Instrução de Guerra na Selva (CIGS) à fauna amazônica ? » in Marchand, G. et Vander Velden, F. (org.) Olhares cruzados sobre as relações entre seres humanos e animais silvestres na Amazônia (Brasil, Guiana Francesa). Manaus, Editora EDUA, pp. 275-298.

Marchand, G. et Vander Velden, F. (org.) 2017. Olhares cruzados sobre as relações entre seres humanos e animais silvestres na Amazônia (Brasil, Guiana Francesa). Manaus, Editora EDUA, 319 p.

Kohler, F. ; Thierry, C. ; Marchand, G. ; Léna, Ph., 2016. Réhabiliter la nature ordinaire. Une approche participative. Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 256 p.

Participation à des actions de valorisation de la recherche

Marchand, G. 2019 . Coexister avec un indésirable : le cas du dauphin rose d’Amazonie. Séminaire : ANIMAUX objets géographiques pour l’étude des espaces ruraux. Laboratoire Ruralités, 11 avril 2019.

Marchand, G.  2019 Intervention dans la table ronde Chacun chez soi…et les moutons seront bien gardés ? Espace et justices humanimales. Journée d’étude JUSTANIMA « des justices animales en gésine ». UPEC, 12 mars 2019.

Marchand, G.  2018 Vivre avec la faune sauvage dans une aire protégée d’Amazonie brésilienne : du « bon » partage de l’espace et des facteurs venant le perturber. Séminaire «Services écosystémiques culturels des animaux sauvages», Projet de recherche COSTAUD, Tours,  25 Mai 2018.

Marchand, G.,2018. “Le dauphin rose d’Amazonie, un être malfaisant et pervers?” Espaces Naturels n°61, Espèces mal aimées bouger les préjugés, pp. 24-25

Marchand, G., 2017. « Les ruraux et leurs nuisibles : Le point de vue des habitants de trois communes rurales françaises sur une biodiversité qui dérange ». Courrier de la Nature numéro spécial nuisibles (coordonné par Rémi Luglia) n°306, pp. 63-68

Marchand, G., 2017. « De la juste place des prédateurs fluviaux dans les aires protégées d’Amazonie brésilienne ». Historiens et Géographes numéro spécial FIG : Territoires humains, mondes animaux (coordonné par F. Benhammou et P. Sierra) n°439, pp. 63-67

Marchand, G., 2017. « Au centre des conflits humain-faune sauvage, la construction sociale de la place de l’animal ». Opus, dossier spécial l’animal, n°2, 28-35

Gomes, A.L.S.; Pereira, H.S,; Marchand, G.; Araujo, V.T et al., 2017. Iara, mãe d’água, vidéo-documentaire de 14 minutes sur le secteur de la pêche en Amazonie brésilienne, https://vimeo.com/215691822

Marchand, G., 2016. A geografia humanimal francesa. Séminaire “Geografia mais-que-humana: Perspectivas do pensamento geográfico contemporâneo”. Universidade Estadual de Londrina, 20-22 de julho de 2016.

Pereira, H. S ; Araujo, V. T. ; Gomes, A. L. S. ; Marchand, G., 2012. O curupira do zoológico do CIGS. Vidéo-documentaire de 15 minutes, disponible à l’adresse Internet : http://vimeo.com/54705959

Pereira, H. S ; Araujo, V. T. ; Gomes, A. L. S. ; Marchand, G., 2012. A Charrada do Curupira, jeu éducatif sur la faune amazonienne. ISBN 978-85-7401-679-5


EMMANUELLE SURMONT

Mémoires:

Thèse de doctorat initiée en septembre 2017:  Négocier le front écologique maritime & Repenser les politiques de protection des océans. Comparaisons des dispositifs d’aires marines protégées en France et en Afrique du Sud . http://www.theses.fr/s183437

Surmont E., 2016. Accéder à la ressource halieutique dans les réserves marines protégées en Afrique du Sud. La pêche de subsistance, entre dignité, empowerment et légitimation. Mémoire de recherche, ENS de Lyon, Université de Limoges, University of Capetown

Surmont E., 2016. La crise requin à La Réunion : entre science et fiction. Mémoire de recherche, ENS de Lyon, IRD, Université de La Réunion

Publications dans revues et actes de colloque à comité de lecture

Surmont E., Guyot S. (à paraître). « Les nouvelles politiques d’empowerment dans l’accès aux ressources halieutiques en Afrique du Sud », Annales de Géographie.

Participation à des actions de valorisation de la recherche

Surmont E., 2017. « Négocier le front écologique maritime, Repenser les politiques de protection des océans », Communication  pour les « Mardis du GRED », 17 Octobre 2017, Montpellier.

Surmont E., 2017. « Les rapports de pouvoir dans l’accès aux ressources halieutiques en Afrique du Sud. Comparaison entre Péninsule du Cap (Western Cape) et Wild Coast (Eastern Cape) ».  Festival International de Géographie de  St-Dié des Vosges,  Conférence pour le pays invité « L’Afrique du Sud ».

Surmont E., Taglioni, F., 2017. «Comment faire cohabiter hommes et requins à l’île de La Réunion ? » Festival International de Géographie de  St-Dié des Vosges,  Café géographique « Territoires humains, mondes animaux ».

Surmont E., 2017. Présentation devant les élèves de seconde du lycée Beau Jardin, Festival International de Géographie de  St-Dié des Vosges, Action Ecole du FIG.

Surmont E., 2017. « La “crise requin” à La Réunion (2011-2017), généalogie d’une construction sociale », Historiens et Géographes numéro spécial FIG : Territoires humains, mondes animaux (coordonné par F. Benhammou et P. Sierra) n°439, p. 75-78

Surmont E., Benhammou, F., 2017 (accepté). « Le requin, “super nuisible” de l’Île de La Réunion », Le courrier de la Nature.

Surmont E., 2016, « Peur sur les plages. Du “risque requin” à la “crise requin” à la Réunion », Géoconfluences, http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-thematiques/risques-et-societes/corpus-documentaire/peur-sur-les-plages-requins-reunion